Thèmes

affiche amis amour annonce argent article background bonne brève cadre cadres

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Actualités Comores et Monde (537)
· Assalam anleykum!!! (1235)
· Billets d'humeur (39)
· Blague à part (51)
· Chronique sur Qui est Qui (31)
· Crash A 310 de Yemenia : (45)
· Dialogue Inter Institutions (10)
· Dossier à classer au cas par cas (3)
· Elections Harmonisées 26 Déc 2010 (111)
· Entre l'Union et les Iles des Comores (25)
· Femme, je vous aime. (13)
· Feuilleton DAFINE SG Gouv Ngazidja (19)
· Général Salimou Mohamed Amiri (121)
· Gouvernements (16)
· Le panier de délices (10)
· Législatives 2009 (38)
· Les Comores en Images (20)
· Libre opinion (344)
· Sports Jeunesse et Culture (127)
· Trois Questions à:... (32)

Rechercher
Derniers commentaires

si on avait un état de justice,ces ignobles personnages on peut les fusillés comme ça d autres n agissont pas
Par mohamed charifa ah, le 28.08.2014

vive la chine
Par Anonyme, le 26.08.2014

en tout cas la chine est celui qui a compris depuis que les comores ont du pétrole. le jour où elle demandera
Par Houssam, le 26.08.2014

il faut se lamenter soi-même en tant qu'africain et se demander d'ailleurs pourquoi nous sommes tomber dans ce
Par Hassani, le 26.08.2014

c'est un franc parler qui décrit la réalité des faits. c'est aux dirigeants africains de cesser leur comportem
Par IZOKWELI, le 26.08.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· Mondial 2014: Cristiano Ronaldo bombarde Israël !
· Comores: A l'heure de la pierre taillée par un ordinateur!
· Feuilleton DAFINE SG Gouv Ngazidja - Episode 4.
· J.O-2012: Un journaliste de TF1 écorche les Comores
· Feuilleton DAFINE - Episode 13

· Dossier: Farid Soilihi, candidat de la Diaspora.
· Marseille : Le comorien Abdallah tué et un autre blessé
· Feuilleton DAFINE SG Gouv Ngazidja - Suite.
· Chronique du Weekend: Sexe et Islam!
· Comores : Résultat du Baccalauréat 2014
· Comores: Dossier du crash du vol Inter iles
· Comores:''Tsi tsehe''de Salim Ali Amir est un chef d'oeuvre!
· Comment créer une entreprise aux comores?
· Comores au Féminin
· Comores : Trois Questions à Irchad Abdallah

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· Albalad
· Alwatwan
· comoresannonces
· La Gazette des Comores
· mpc
· Pitcha- Images d'évènements
· Poesie Coquine
· ridja
· watwan


Statistiques

Date de création : 24.05.2009
Dernière mise à jour : 28.08.2014
2990articles


Images
Ne crains rien! Avance!

La peur est le pire ennemi du progrès de l'homme. Elle nous permet de vivre longtemps mais dans l'immobilisme

kmr img
295186_260201700674681_100000545599263_983404_7059038_n1.jpg
Mrv
293753_260079390686912_100000545599263_982789_769745_n1.jpg
Coco
47538_1640708343884_1422077607_3528344_2557318_n2.jpg
Ceolacanthe
40746_1433753040601_1136187519_31010257_1099321_n.jpg
Hambou
24667_110628618977425_100000908613042_71549_7140444_n.jpg
Emblêmes
268330_128368983915164_100002261902802_229612_6793978_n.jpg
Nyamawi
25645_1274167407444_1027687165_30710221_7195975_n1.jpg
Madaba
421712_10150616904274669_525754668_10825049_2030261694_n2.jpg
Medina Mutsamudu
2010-04-03-port_medina_mutsamudu1.jpg
CJSOI 212
381963_348034321873701_100000014090169_1524613_1516000214_n1.jpg
Moroni
386199_10150433397058393_686943392_8615217_869364327_n1.jpg
Labeur
393433_288289987877953_100000908613042_891221_636484679_n1.jpg
Obscur
396611_2260731818350_1850079923_1499283_1933207080_n1.jpg
SAGC
DSC00566.jpg
Conteurs
DSC00757.jpg
Athl-Beit Salam
Athl-beit.jpg
Wadaha
DSC00374.jpg
escalator
294015_267575319937319_100000545599263_1011886_5898034_n1.jpg
Côte
2672617572_small_11.jpg
Etandard
CJSOI-blog.jpg
canon
301073_270670332961151_100000545599263_1024132_7252160_n1.jpg
Edif
404335_10150661077709669_525754668_10953705_1006847332_n2.jpg
Moderne
263746_2266167060075_1425501882_2708155_4602013_n1.jpg
Banane
206042_2121754096841_1635497046_2165223_1354852_n2.jpg
SAGC
2678792342_11.jpg
Tournante
2722061298_11.jpg
Billard
418950_10151285296515271_771145270_23208492_1756182081_n1.jpg
Moroni
400253_10150661704049669_525754668_10955407_730662496_n1.jpg
Dzialandze
422509_10150637051644669_525754668_10886703_712401189_n1.jpg
Plage
423841_10150637049709669_525754668_10886697_1043745098_n1.jpg
Kalaweni
318435_267564856605032_100000545599263_1011803_3375710_n1.jpg
Tortues
423705_368565379838312_100000545599263_1341699_654929672_n1.jpg
Côtes Comores
424336_368581006503416_100000545599263_1341725_275173771_n1.jpg
Comores
425467_374473485914168_100000545599263_1355756_679167970_n2.jpg
Lac
418039_368540589840791_100000545599263_1341662_1106249726_n1.jpg
Scène de pêche
419280_368575586503958_100000545599263_1341716_373000734_n1.jpg

Afrique - Comores: L'Unité africaine a 51 ans !

Publié le 04/06/2014 à 12:17 par dafinemkomori

 

 

 

 

 

L’UA veut miser sur la gouvernance et le développement

 

Le bureau de liaison de l’Union Africaine a célébré le 51e anniversaire de la journée de l’Afrique. Il se donne comme défi de régler le problème de la gouvernance et le développement dans l’ensemble des régions du continent.

 

Le bureau de liaison de l’Union Africaine à Moroni a célébré le 51e anniversaire de la naissance de l’Organisation de l’unité africaine (actuelle Union africaine). Prévue le 25 Mai dernier, la célébration a eu lieu hier mercredi, pour des raisons de calendrier. Le thème choisi était : « Union Africaine: défis et perspective ».

 

Cette année, ils ont choisi l’Université des Comores pour accueillir l’évènement. « Il semblait nécessaire de le faire ici à l’Université des Comores pour attirer le maximum d’intellectuels mais surtout, pour lui donner un caractère particulier », déclare Mourad Taiati, l’ambassadeur de l’Union Africaine à Moroni.

 

Le 25 Mai 1963 a été créée l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). Trois décennies plus tard, il y a eu la reconversion de l’OUA en Union Africaine (UA). « Cette cérémonie coïncide avec le 10e anniversaire du Conseil Paix et Sécurité (CPS) qui est un organe central de la prévention et du règlement des conflits », poursuit-il.

 

Après une présentation qui exposait l’historique de l’organisation, ses visions et ses objectifs, il a montré que pour les années à venir, l’UA aura plusieurs défis à relever, notamment la gouvernance et le développement. « Ce sont les deux défis majeurs. Sur la gouvernance, si vous analysez les conflits qui existent ou qui persistent, ils ont pour origine la gouvernance. Quant à la question de la gouvernance, elle sera objectivement abordée, il y a lieu de mener parallèlement des actions de développement en faveur des populations », avance Mourad Taiati.

 

Après la présentation de l’ambassadeur, une séance de question-réponse a été ouverte. « Mon souci était de créer une espèce de débat, question-réponse, sur le rôle et les missions de l’Union Africaine et les défis à relever. De ce point de vue là, je pense que le débat était très fructueux » dit-il.

 

Côté bilan, il reste persuadé qu’il ne faut pas verser sur l’afro-pessimisme. « Il y a beaucoup de gens qui estiment que l’UA ne fait pas face suffisamment aux conflits qui éclatent dans beaucoup de régions du continent. Il y a beaucoup de succès qui ont été engrangés. Nous avons l’éradication de l’apartheid et l’avènement de la démocratie en Afrique du Sud, tous les pays sous domination coloniale ont été libérés et il y a la diminution des coups d’Etat tels qu’ils existaient auparavant », tente de démontrerle diplomate. Il ajoute que « maintenant il y a des conflits et ils sont complexes. L’UA est présente sur tous les fronts avec son organe central de règlement de conflits ».

 

Malgré les problèmes de financement au sein de l’organisation, l’ambassadeur de l’UA a prouvé que des progrès ont été enregistrés. Il a cité l’exemple de « l’opération démocratie aux Comores » qui a permis en mars 2008 de mettre fin à la rebellions séparatiste anjouanais par un débarquement militaire sous mandat de l’UA.

 

 

 

Mohamed Youssouf  - Lgzt

 

 

Comores: Le G5 a écrit à la Communauté Internationale

Publié le 04/06/2014 à 07:06 par dafinemkomori
Comores: Le G5 a écrit à la Communauté Internationale

Comores Elections de Nov: Inquiètudes grandissantes 

Une rencontre entre les Chefs des 5 Partis et des Représentants de la Communauté Internationale accréditée aux Comores, se tient ce mercredi à 10H au Bureau de liaison de l'Union Africaine à Moroni.

 

 

La rédaction

Comores: manif à Ndzuani contre le noir et l'absurde !

Publié le 03/06/2014 à 20:10 par dafinemkomori

 

Manif_Ndzuani
 
 Manifestation contre la pénurie de courant et taxe


Une marche pacifique pour protester contre la pénurie de l’électricité à Ndzuani et la taxe de 5 % imposée aux utilisateurs du téléphone mobile à l’achat du crédit de recharge, a eu lieu hier, lundi matin à Mutsamudu. Parti de la place M’roni, le cortège a traversé la moitié de la ville pour s’arrêter devant l’hôtel de ville, où un discours a été prononcé par l’un des initiateurs de la manifestation, Zarouk Bouchrane, militant associatif. «C’est un début, et cela continuera si les choses ne rentrent pas dans l’ordre. Nous continuerons à manifester tant que la situation n’aura pas changé», a-t-il déclaré.

 


Les organisateurs de cette manifestation ont exprimé une série de revendications. Ils ont protesté contre la «contribution injustifiée de 250 francs [redevance audiovisuelle] pour l’Ortc [Office de radio et télévision des Comores] chaque mois alors qu’à Moroni cette taxe est perçue tous les deux mois», comme l’indiquent les prospectus distribués à cet effet.

D’autre part, pour démontrer à la population et aux autorités que la situation que traverse la société Eda (Electricité d’Anjouan) est bien voulue, les manifestants ont dénoncé «l’amateurisme pour l’entretien des moteurs», le «quota de 250 kilowattheures pour les agents d’Eda» ainsi que ce qu’ils appellent la «politisation de la société». Autres reproches faits à Eda et à sa gestion par les marcheurs, le «nombre injustifié du personnel employé» par elle, qui aurait «doublé en moins de quatre ans, avec de nouvelles recrues sans diplômes et qui passent leur temps à jouer aux cartes devant les ordinateurs et profitent entre autres, du quota gratuit offert par la société», leurs écrits.

Cette marche a été annoncée depuis plusieurs jours, mais avait failli ne pas avoir lieu. Et quand bien même elle eut lieu, elle n’a pas recueilli la foule attendue. Le fait est que le parquet de Mutsamudu et la gendarmerie ont tout fait pour dissuader les gens d’y prendre part. De son côté la gendarmerie avait entrepris d’annoncer aux passagers des bus, qui se rendaient le matin à Mutsamudu, que la manifestation a été annulée.

Quant au parquet de Mutsamudu, il aurait obligé au maire de Mutsamudu d’annuler in extremis l’autorisation de manifester qu’il avait donnée plusieurs jours avant.

«J’ai été harcelé toute la nuit par des coups de téléphone pour annuler la manifestation. La gendarmerie s’était pointée le matin pour nous demander d’ôter nos banderoles et de remballer», a témoigné Zarouk Bouchrane dans son discours devant la mairie. Quant à la note de dernière minute du maire de Mutsamudu, elle indique que «monsieur Zarouk Bouchrane, membre organisateur de la manifestation qui devait se tenir le lundi 2 juin 2014 à la place de l’Indépendance [M’roni Mutsamudu, ndlr], est notifié que l’autorisation qui lui a été délivrée est annulée». Il faut juste rappeler que la situation de manque cuisant du courant électrique à Ndzuani, due selon Eda en grande partie à la hausse du prix du gas-oil, date du début du mois de février dernier.

A ce jour, bien que la société ait changé de directeur, a bénéficié du gouvernement d’une première subvention de 50 millions de francs pour dépanner des générateurs qui étaient en panne, et d’une deuxième subvention de 15 millions pour compléter l’achat du gas-oil, les choses se sont peu améliorées.

La partie la mieux lotie de Mutsamudu est fournie en énergie électrique le matin de 8 heures à 13 heures, et le soir de 18 à 23 heures ou minuit, tandis les régions rurales ont quant à elles droit à seulement cinq heures de courant par jour.



SM -Alwatwan

Comores: Hopital Elmaarouf a les reins soutenus

Publié le 02/06/2014 à 14:40 par dafinemkomori
Comores: Hopital Elmaarouf a les reins soutenus

Hémodialyse à El-Maarouf une subvention de 120 millions

 

 


Une étude montre que pour couvrir ses besoins logistiques, le centre d’hémodialyse à El-Maarouf a besoin d’une enveloppe annuelle d’un peu plus de 171 millions de francs. Depuis son ouverture en juillet 2010 jusqu’en décembre 2013, il a traité jusqu’à 186 patients. Jusqu’au mois de mai dernier, ce chiffre avait atteint les 250 personnes traitées.

 


La loi des finances rectificative de cette année, dont on attend le vote par les députés, veut introduire, dans la rubrique «Santé», une subvention annuelle de 120 millions de francs pour le centre d’hémodialyse d’El-Maarouf. Ce qui constituera, une fois le budget rectifié, une bouffée d’oxygène pour cet établissement qui rencontre d’énormes difficultés de fonctionnement ces derniers moments.

Selon la convention signée en juin 2007 entre l’Etat et l’Ong égyptienne «Al-Jamia Al-Sharia», le gouvernement comorien devait prendre en charge le fonctionnement du centre dès juillet 2011, un an après son ouverture. A défaut d’une réponse de la partie comorienne, l’Ong a dû continuer à assurer cette prise en charge durant trois ans.

Mais la crise en Egypte, avec ses répercussions économiques, a sérieusement mis en mal cet appui. Une étude, commandée récemment par l’Ong égyptienne, montre les besoins réels logistiques pour faire fonctionner le centre. Sur une moyenne de trente patients réguliers suivis durant une semaine, le centre de d’hémodialyse à El-Maarouf a besoin d’un budget d’un peu plus de 171 millions de francs par an. Sont pris en compte les salaires des agents et les patients qui doivent être dialysés à vie, à raison de trois séances de dialyse par patient et par semaine. Sur une moyenne de trente patients par semaine, le centre réalise 90 séances de dialyse hebdomadaires.

Il dépense annuellement 92.479.056 francs pour l’achat des consommables (filtres, lignes, solutés...). Un peu plus de 8.589.407 francs sont consacrés au renouvellement, tous les douze mois, de certains kits et à l’achat du carburant pour les deux groupes électrogènes. «Pour ce qui est du carburant, l’Ong a assuré cette tâche seulement à deux reprises. Mais depuis, c’est le chef de l’Etat qui finance. D’autres contributions individuelles furent déployées par nos autorités, lors de la construction du magasin de stockage du centre», a précisé le docteur Saïd Moumini. Le coût des consommables du laboratoire pour les bilans hebdomadaires, mensuels ou d’urgence des patients est évalué à 4.674.038 francs.

Le budget annuel pour les principaux médicaments est chiffré à hauteur de 57.806.544 francs. «Les médicaments que doivent prendre nos patients ne sont plus pris en charge par le centre. Malheureusement, la plupart de ces patients n’ont pas les moyens de s’en procurer aux Comores, sinon ils coûtent très chers. Avant, nous préparions pour chaque patient un paquet de médicaments qu’il utilisait jusqu’au prochain bilan. Depuis cinq mois, nous ne sommes pas capables d’assurer cela», a expliqué le docteur Saïd Moumini.

Selon cette étude commandée par l’Ong, le centre utilise 3.900 kilogrammes de sel par an, soit 75 kg par semaine, pour purifier l’eau ce qui doit représenter un coût annuel d’environ 546.000 francs. Le coût annuel des repas (goûters) destinés aux malades est de 4.605.158 francs. Ceci fait partie des appuis que l’Ong a décidé de stopper pour sa contribution. Maintenant, chaque patient ramène son goûter qui doit être pris au cours de chaque séance.

Entre autres charges, les salaires des vingt contractuels employés par le centre. Sur les trente personnes qui travaillent au centre d’hémodialyse, dix sont des fonctionnaires de l’Etat et les vingt sont des contractuels. Environs 3 millions de francs sont nécessaires pour payer ces contractuels chaque moi. Les agents ont accumulé, cependant, jusqu’à sept mois d’arriérés de salaires.
Depuis son ouverture en juillet 2010 jusqu’en décembre 2013, le centre d’hémodialyse de l’hôpital El-Maarouf a traité jusqu’à 186 patients. Jusqu’au mois de mai dernier, ce chiffre avait atteint les 250 personnes.



Kamardine Soulé - Alwatwan

Comores-Mamwe: Et la galère du peuple continue !

Publié le 02/06/2014 à 09:12 par dafinemkomori
Comores-Mamwe: Et la galère du peuple continue !

 Chômage forcé par la Ma-Mwe

 
 
Ce jeudi, la société nationale de production, de distribution et commercialisation de l'électricité a privé toute la capitale d'électricité. L'activité économique a été freinée sur l'île de Ngazidja. Les fonctionnaires de l'administration publique et les agents du secteur privé ont eu droit à une journée de repos malgré eux.

La Ma-mwe a mis toute la population active au chômage technique durant toute la journée d'hier, de 8h du matin jusqu’à 15h 30, soit une journée entière de travail. Depuis la matinée, la ville de Moroni, capitale économique et administrative de l'Union des Comores, était privée d'électricité. Comme d’habitude, aucune information n'a été livrée par la société.

Le département chargé de la communication avait annoncé deux jours plutôt, pour la énième fois, une sortie de crise. Un « jeudi noir » qui a paralysé l'activité économique du pays. Plus de la moitié des entreprises n’est pas équipée de groupes électrogènes. Des sinistrés qui ont énormément perdu en une seule journée en termes de chiffre d’affaires. Une honte pour le pays qui accueille plus de 60 invités étrangers, venus assister au 2ème Festival des arts contemporains.

Les aides apportées par le gouvernement n'ont toujours pas porté leurs fruits. La taxe de 5% prélevée depuis deux semaines sur le ticket de recharge du réseau Huri intensifie la grogne sociale. La fédération des consommateurs comoriens mobilise les acteurs sociaux pour essayer d'obtenir la suppression de cette taxe.

Si elle est maintenue, la Ma-mwe devrait encaisser plus de 250 millions par mois. Sans compter les factures de ses clients et les multiples aides annoncées par les bailleurs internationaux, la Ma-mwe deviendra à ce rythme l'entreprise la plus budgétivore de l'archipel et le plus mauvais prestataire aussi. A Anjouan, la situation est aussi critique. EDA s'acheminerait même vers la hausse du prix du kilowattheure.


Al-hamdi Abdillah Hamdi 
HZK-Presse - 300514

Comores: Une résolution de Mayotte qui fera tache d’huile!

Publié le 30/05/2014 à 18:03 par dafinemkomori
Comores: Une résolution de Mayotte qui fera tache d’huile!

  Mahamoudou Ali Mohamed de l’ANC au Congrès de l’Internationale Libérale

 

 

Dans ses activités politiques internationales, Mahamoudou Ali Mohamed, entrepreneur et président du parti ANC, a pris part à Rotterdam du 24 au 27 avril 2014,au Congrès de l’Internationale Libérale dont est membre le parti politique comorien qu’il préside. Un rendez-vous annuel qui a réuni plusieurs hautes personnalités du monde entier tel que Roxana Baldetti, Vice-President du Guatemala, les Premiers Ministre Mark Rutte Hollandais et Sigmundur Daviðd’Island, Salaheddine Mezouar, Ministre des Affaires Etrangères du Maroc, les Ministres de la Défense anglais et Finlandais entre autres. Des résolutions importantes sont prises à cette occasion. Celle de Mayotte Ile Comorienne en fait partie.

 

 

La participation d’un parti politique comorien au congrès des libéraux tenu à la fin du mois d’avril au Pays-Bas, a pu contribuer, argumentaire à l’appui, à la prise d’une résolution de plus, qui mettra la France et l’Europe en mauvaise posture avec leur propre peuple par rapport à la question de l’île comorienne de Mayotte.

C’est en effet dans des rassemblements pareils, d’envergure mondiale que les grands manifestes qui changent le monde, se font adopter.

 

Entre la situation de la Syrie, les problèmes du Mali, du Centre Afrique et du Nigéria et autres, les Libéraux ont fait un grand soutien aux Comores et une condamnation sans équivoque de la France par rapport à son encrage illégal à Mayotte et cela au mépris des résolutions de l’ONU.

 

De la ligne 74 à 79 de ce manifeste qui fait 560 lignes en tout, peut-on lire : « Conformément à la résolution n° 3385 du 12 novembre 1975 de l'ONU, qui réaffirme "le droit de respecter l'intégrité territoriale de l'archipel des Comores, composé des îles d’Anjouan, Grande Comore, Mayotte et Mohéli", l'Internationale Libérale dénonce la politique de l’ancrage progressif de  l’Île comorienne de Mayotteen France. Invite les gouvernements des pays d'Europe à ne pas ratifier le statut de région ultrapériphérique de l'Union européenne pour l'île comorienne de Mayotte».

 

C’est une prise de position très importante de ces Partis Politiques planétaires surtout ceux qui représentaient les pays de l’Europe qui n’ont entendu jusque-là que l’argumentaire maquillé d’humanisme de la France par rapport à l’annexion de Mayotte. L’Europe devient de plus en plus un seul Etat, de par l’unification de la monnaie et de diverses institutions; les autres pays ne permettront pas ainsi à la France de trainer des casseroles diplomatiques pouvant nuire à la politique internationale européenne, comme ce fut le cas actuellement avec La Russie et La Crimée; ce que les autorités de Moscou ne manquent pas de souligner.

 

Certes des résolutions en faveur des Comores pour l’île de Mayotte, il y en a eues, mais cette dernière est un poids de plus en faveur d’une revendication nationale qui s’essouffle de l’intérieur, puisque faussement orientée et mal négociée; au moment où l’Europe ouvre progressivement ses portes à une île ultrapériphérique, présentée comme acquise de droit par un pays membre. C’est alors une période de vérité qui s’inaugure entre les pays d’Europe et leurs propres peuples pour ce qui concerne l’ile comorienne de Mayotte.

 

Suivez le lien pour l’intégralité du manifeste :http://www.liberal-international.org/site/file/Rotterdam%20Congress%202014/WT_Resolution_with_Amendments__FINAL.pdf

 

 

Ali M. Saïd

Comores-Kenya: Reportage d'Alwatwan au stade de Mitsamiouli

Publié le 30/05/2014 à 17:32 par dafinemkomori

 

match5

 Score final: 1 à 1


 Dernières minutes


78mn : Yacine Saandi, butteur comorien, a manqué une reprise à la volée face à la cage de Arnauld Origi, rempart de Harambee stars

81 mn: Deuxième avertissement kenyan. Jokins Diano Atudo a écopé d'un carton jaune

82 mn : Changement comorien entre Fouad Bachirou et Halifa Soulé, nouveau rentrant. La ligne offensive comorienne est toute neuve avec Mohamed M'changama, Yacine Saandi et Halifa Soulé contre la défense kenyane

Il reste encore 3 minutes à jouer entre les deux équipes. Pour l'instant, le Kenyan est qualifié pour le tour suivant et jouera contre le vainqueur du match Lesotho-Liberia.

90mn: Le quatrième arbitre a indiqué 4 minutes d'arrêts de jeu. Les Comores poussent encore pendant que les kényans résistent pour défendre leur cage.

90+3mn: Game over. Fin du match entre les Comores et le Kenya. Le match s'est soldé par le score final de 1 buts partout, en faveur des Harambee stars qui se qualifient pour la prochaine phase des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations, Maroc 2015.

 

 

72 mn: BUT comorien et le sélectionneur kenyan exclu!

 
58mn: les Comores bénéficient d'un coup franc indirect suite a un retenu de la balle par Arnauld Origi, gardien kenyan

foule4


58mn: Mohamed Youssouf (Mayele) a eu le cadre sur son coup franc exécuté après une belle combinaison mais Origi a boxé la balle

63mn: Premier changement comorien entre les frères M'changama. Youssouf, le milieu de terrain a cédé la place à Mohamed, attaquant.
Fil du match

64mn: Premier changement kenyan entre Mc Donnald Mariga, joueur de l'Inter de Milan d'Italie, qui entre en jeu à la place de David Ochieng. Le Kenya renforce son milieu de terrain pour donner un peu du jus à la récupération défensive

67 mn : Deuxième changement comorien. Ali M'madi sort du jeu et Amir Abdou, sélectionneur des Comores, fait entrer Yacine Saandi, autre attaquant comorien. Amir Abdou fait rentrer en jeu un deuxième attaquant après Mohamed M'changama.

72 mn : Butttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt comorien

74 mn : Expulsion kényane. Adel Amrouche, sélectionneur des Harambee stars; est suspendu du match par l'arbitre central pour l'avoir grondé

76mn : le match se joue en demi terrain; du côté kenyan. Après l'entrée en jeu de Yacine Saandi, la ligne offensive comorienne joue très haut et pousse la défense kényane à défendre.

 

 

Le Kenya marque...

 

Les Comores ont dominé la première partie de leur rencontre contre le Kenya. Dès le coup d’envoi du match, les Coelacanthes ont eu la possession de ballon avec un très en forme Mohamed Youssouf (Mayele).

Malgré la domination comorienne, les Coelacanthes jouent trop bas. Les supporteurs présents au stade sentent que Nadjim Abdou, Fouad Bachirou et Youssouf M’changama, milieux comoriens, jouent trop bas.



Fil du match


46 mn : Reprise du match

49 mn : Occasion nette manquée par Mohamed Ben El Fardou. Sur un centrage de Ali M'madi

50 mn : Troisième corner comorien, le premier de la seconde période

51 mn : Ben Fradou manque encore une fois une occasion franche. Il avait la balle au pied dans la surface de réparation mais il a manqué le cadre.

56 mn : Buttttttttttttttttttttttttttttttttttttt kenyan sur un coup de pied arrêté transformé par Ayub Timbe Masika, milieu de terrain des Harambee stars.

 

 

Une domination dès les premières minutes! 


Le public continue de pousser les Coelacanthes dès le début de la rencontre. Quatre coups de pieds arrêtés en moins de 6 mn. Deux tirs ont inquiété le gardien kenyan.

 

match



En plus de l’animation offensive, il y aussi pour les verts comoriens de la solidarité tant offensive que défensive. Les coups francs et corners se multiplient pour les Coelacanthes, tout comme les fautes sur les joueurs comoriens !

Le jeu se fait surtout sur le demi-terrain des Kenyans qui ne font qu’observer… Ils sont même un peu agacés et s'en prennent à l'arbitrage!

La partie s’annonce passionnante !



Fil du match :


2mn : Les Comores ont bénéficié d'un coup franc exécuté par Youssouf M'changama.

4mn : Coup franc comorien tiré par Youssouf M'changama, à 22 mètres de la cage kenyane.

5mn : Premier corner du match, en faveur des Comores.

11mn : Deuxième corner comorien

17mn : Il pleut légèrement au stade de Mitsamihuli, un bon signe pour les Comores selon les supporteurs présents au stade

19mn : une très franche occasion ratée par Mohamed Ben El Fradou Il a raté le cadre sur un centrage de Mohamed Youssouf (Mayele).

21mn : Arnauld Origi, portier kenyan, est blessé et suit des premiers soins de son staff médical.

23mn : Carton jaune écopé par Ayub Timbe, milieu de terrain kenya, pour avoir contesté contre l'arbitre sur une faute qu'il a commis.

28mn : Premier corner kenyan. Il a été tiré par David Ochieng. La balle a été capturée par Mahaoum Mroivili (Lacatus) avant de le relancer à Fouad Bachirou

 

Alwatwan

Comores: Festival des Arts Contemporains aux Comores

Publié le 30/05/2014 à 06:15 par dafinemkomori

 

Sakina M’sa parraine la seconde édition

 

 

 

 

 

La deuxième édition du festival des arts contemporains des Comores s’ouvre ce jeudi 29 mai au Palais du Peuple, sous le patronage du ministère des Arts et de la Culture. Cette année, le FACC sera parrainé par la styliste comorienne Sakina Msa.

 

Palais du peuple, Medina Badjanani, Volo-volo, Oasis, l’Office du tourisme, l’Université, le Foyer des femmes, le CNDRS, la baie de Kalaweni, seront tous pris d’assaut par les artistes. Ces lieux accueilleront les expositions, conférences et performances des artistes internationaux venus animer ces 4 jours d’activités.

Le festival a été créé pour la « promotion et le développement de l’art contemporain aux Comores ». Cet évènement réunira les grands noms de la culture dans l’archipel. Les invités d’honneur sont le créateur de mode Sidahmed Alphadi Seidnaly, le plasticien Wihiam Zitte, le directeur artistique et commissaire d’exposition venu d’Haïti, Giscard Bouchotte, l’écrivain Djibril Tamsir Niane de la Guinée et la créatrice de mode, Nourel Moussa.

Des photographes, danseurs, littéraires, peintres, plasticiens, vidéastes et cinéastes sont également attendus en provenance de France, Haiti, Guinée (…) à ce grand rendez-vous culturel. Plus de 70 invités viendront se joindre aux artistes nationaux dans une dynamique de diversité culturelle et traditionnelle.

Ce festival a été initié par le plasticien Denis Baltazar et Fatima Oussein, une avocate franco-comorienne passionnée d’arts. Ces deux grands amoureux de l’art contemporain ont lancé cet évènement pour promouvoir l’art et la culture comorienne et encourager la création artistique dans l’archipel. La première édition organisée en juin 2012 était parrainée par le sculpteur sénégalais Ousmane Sow.

 

Al-hamdi Abdillah Hamdi - Hzk Presse

Comores: Oui! Sambi me fait peur !

Publié le 30/05/2014 à 06:15 par dafinemkomori
Comores: Oui! Sambi me fait peur !

 

Heureusement que les Anjouanais ne sont pas dupes

 

 
 

 

Si une seule personne peut être candidate à Mohéli, Ngazidja et Anjouan, à quoi sert alors la tournante? Prenons un exemple tout simple: si Azali pouvait se porter candidat en 2006 (admettons l'hypothèse de sa réélection), puis en 2011(encore réélu), puis en 2016, que n'aurait-on pas entendu de la part de ceux qui, aujourd'hui, défendent la candidature de Sambi en 2016.

 

Si Sambi pouvait briguer la présidentielle en 2011, pourquoi s'en était-il abstenu? Et pourquoi, pour se maintenir encore un an au pouvoir, il a dû se livrer à un tripatouillage constitutionnel au lieu de demander tout simplement les suffrages du peuple et rester encore quatre ans aux manettes ? A toutes ces questions, nous savons que son entourage n'a aucune réponse. Faute donc d'arguments, ils vont essayer de noyer le débat dans un flot d'insultes, mais nous sommes déjà coutumiers du fait.

L'objectif de l'ex-président, pour ceux qui l'ignorent encore, est de se poser en victime expiatoire du régime, de donner (encore) aux Anjouanais l'impression qu'ils sont brimés, qu'ils sont ostracisés, C'est-à-dire d'apporter, consciemment ou non, de l'eau au moulin des séparatistes. Heureusement que les Anjouanais ne sont pas dupes.

Pour qui sait le prix que le pays a payé pour sauver l'unité nationale, la manœuvre est...i-r-r-e-s-p-o-n-s-a-b-l-e. J'ai déjà entendu ses thuriféraires dire que les opposants à la candidature de Sambi en 2016 ont tout simplement peur de lui. Sans être candidat à rien, j'avoue que j'ai peur de Sambi. Peur de voir mon pays plonger encore dans les abysses de la pauvreté. Peur de voir notre identité dévoyée et livrée aux charognards de tous poils. Peur de voir la corruption gagner encore du terrain. Peur de voir la justice plus politisée qu'elle ne l'est aujourd'hui, Oui j'avoue que j'ai peur de Sambi.

 

Mohamed Inoussa

Comores: Coup de feu au palais de Mrodju !

Publié le 28/05/2014 à 06:36 par dafinemkomori

 

COUP DE FEU A MRODJU, LE CHAUFFEUR DU GOUVERNEUR DE NGAZIDJA EST TUE PAR BALLE 

 

 
 
Le Chauffeur du Gouverneur de Ngazidja tué par balle par le Garde du Corps du Gouverneur
 
 
Cet après midi, vers 17 heures, heure de Moroni de ce mardi 27 mai, le chauffeur de Mouigni Baraka Said Soilih, gouverneur de l'île de Ngazidja, a trouvé la mort à Mdrodju. Tué par balle, Mouzaoir Ahamada a succombé à ses blessures à l'hôpital El-maarouf de Moroni. Lors du fait, les dires étaient nombreux et médiocres. Donc, trop tôt le fait se révélait en secret du palais de Mdrodju. Mais pas plus longtemps qu'il restait dans les quatre mûrs du palais. Quelque temps après, l'information gagne les rues de Moroni et d'ailleurs.

 
Après plusieurs questions, il s'avère donc que Mouzaoir Ahamada est tombé sous les balles de la Garde rapprochée du gouverneur de l'île de Ngazidja, et plus particulièrement à la tire manœuvrée par Said Alhadhur. La raison n'est toujours pas connue. Une hypothèse de manouvres, engendrant une balle perdue a été avancée. Mais là, sans clarté, les gens restent sans l'exactitude du fait. La ville de Ntsoudjini où la victime et l'auteur du fait sont natifs, est sur le choc. Paix à son âme.
 

Darkaoui Samuel,  Moroni - COMORESplus

DERNIERS ARTICLES :
Comores-Hydrocarbures: Ils ne savent même pas mentir
   La société des hydrocarbures annonce la fin du calvaire       La Société Comorienne des Hydrocarbures annonce l’arrivée sur le quai de Moroni d’un pétrolier. Cela marq
Comores-Elections: Les Structures Electorales Nationales !
  Rôle du ministère de l’Intérieur?       Le processus vers des élections en novembre prochain s’enlise-t-il ? Après l’arrêt n°14-009 rendu le 4 août par la Cour constitu
Comores - Aerien: Pourquoi il n'y a plus d'Air Comores?
Pourquoi on n’a pas une compagnie aérienne comme les autres pays de la région?   « L’action politique doit être la sage-femme qui aide une société à mettre au monde le me
Comores: Faite la politique pour le reste il y a la Chine
    La Chine offre 6 milliards pour un stade de 10.000 places           L’ambassadeur de Chine à Moroni, Xiao Ming et le gouvernement comorien, représenté par le ministre
France: Nous avons saigné l'Afrique pendant 4 siècles !
Le Président Français Jacques CHIRAC confessait publiquement     «Après leur avoir volé leur culture, on leur a volé leurs ressources, leurs matières premières en se serv
forum