COMORES - KARIDJAPVENDZA
Rien ne sert de courrir,il faut partir à point.Ko kali kali litso hutswa ko male male yatsona ntsa.

Thèmes

affiche amis amour annonce argent article background bonne brève cadre cadres

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Actualités Comores et Monde (539)
· Assalam anleykum!!! (1250)
· Billets d'humeur (40)
· Blague à part (51)
· Chronique sur Qui est Qui (33)
· Crash A 310 de Yemenia : (45)
· Dialogue Inter Institutions (10)
· Dossier à classer au cas par cas (3)
· Elections Harmonisées 26 Déc 2010 (111)
· Entre l'Union et les Iles des Comores (25)
· Femme, je vous aime. (13)
· Feuilleton DAFINE SG Gouv Ngazidja (19)
· Général Salimou Mohamed Amiri (121)
· Gouvernements (16)
· Le panier de délices (10)
· Législatives 2009 (38)
· Les Comores en Images (21)
· Libre opinion (345)
· Sports Jeunesse et Culture (127)
· Trois Questions à:... (32)

Rechercher
Derniers commentaires

communiqué v ous étiez plus de 800 personnes issues de toutes les villes de ngazidja, mohéli et anjouan avo
Par Ahmed, le 17.09.2014

les hyper structures de mamadou -ikililou la meilleur piscine naturelle s'appelle bahari mbilli pvo basta
Par Mlendje+, le 17.09.2014

qui oppose la politique de ikililou dhoinine n'est pas forcément notre ami du peuple on dit que ça va mal
Par Mlendje , le 16.09.2014

cette image ressemble fort bien à ce bourreau du mouvement terroriste etat " islamique " en irak.... il manqu
Par Salim Ahamada., le 15.09.2014

a votre attention : credit finance bonjo ur dans la paix du christ nous vous contactons au sujet de notre
Par ofrfre-de-credit, le 13.09.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· Mondial 2014: Cristiano Ronaldo bombarde Israël !
· Comores: A l'heure de la pierre taillée par un ordinateur!
· Feuilleton DAFINE SG Gouv Ngazidja - Episode 4.
· J.O-2012: Un journaliste de TF1 écorche les Comores
· Feuilleton DAFINE - Episode 13

· Dossier: Farid Soilihi, candidat de la Diaspora.
· Marseille : Le comorien Abdallah tué et un autre blessé
· Feuilleton DAFINE SG Gouv Ngazidja - Suite.
· Chronique du Weekend: Sexe et Islam!
· Comores : Résultat du Baccalauréat 2014
· Comores: Dossier du crash du vol Inter iles
· Comores:''Tsi tsehe''de Salim Ali Amir est un chef d'oeuvre!
· Comment créer une entreprise aux comores?
· Comores au Féminin
· Comores : Trois Questions à Irchad Abdallah

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· Albalad
· Alwatwan
· comoresannonces
· La Gazette des Comores
· mpc
· Pitcha- Images d'évènements
· Poesie Coquine
· ridja
· watwan


Statistiques

Date de création : 24.05.2009
Dernière mise à jour : 17.09.2014
3013articles


Images
Ne crains rien! Avance!

La peur est le pire ennemi du progrès de l'homme. Elle nous permet de vivre longtemps mais dans l'immobilisme

kmr img
295186_260201700674681_100000545599263_983404_7059038_n1.jpg
Mrv
293753_260079390686912_100000545599263_982789_769745_n1.jpg
Coco
47538_1640708343884_1422077607_3528344_2557318_n2.jpg
Ceolacanthe
40746_1433753040601_1136187519_31010257_1099321_n.jpg
Hambou
24667_110628618977425_100000908613042_71549_7140444_n.jpg
Emblêmes
268330_128368983915164_100002261902802_229612_6793978_n.jpg
Nyamawi
25645_1274167407444_1027687165_30710221_7195975_n1.jpg
Madaba
421712_10150616904274669_525754668_10825049_2030261694_n2.jpg
Medina Mutsamudu
2010-04-03-port_medina_mutsamudu1.jpg
CJSOI 212
381963_348034321873701_100000014090169_1524613_1516000214_n1.jpg
Moroni
386199_10150433397058393_686943392_8615217_869364327_n1.jpg
Labeur
393433_288289987877953_100000908613042_891221_636484679_n1.jpg
Obscur
396611_2260731818350_1850079923_1499283_1933207080_n1.jpg
SAGC
DSC00566.jpg
Conteurs
DSC00757.jpg
Athl-Beit Salam
Athl-beit.jpg
Wadaha
DSC00374.jpg
escalator
294015_267575319937319_100000545599263_1011886_5898034_n1.jpg
Côte
2672617572_small_11.jpg
Etandard
CJSOI-blog.jpg
canon
301073_270670332961151_100000545599263_1024132_7252160_n1.jpg
Edif
404335_10150661077709669_525754668_10953705_1006847332_n2.jpg
Moderne
263746_2266167060075_1425501882_2708155_4602013_n1.jpg
Banane
206042_2121754096841_1635497046_2165223_1354852_n2.jpg
SAGC
2678792342_11.jpg
Tournante
2722061298_11.jpg
Billard
418950_10151285296515271_771145270_23208492_1756182081_n1.jpg
Moroni
400253_10150661704049669_525754668_10955407_730662496_n1.jpg
Dzialandze
422509_10150637051644669_525754668_10886703_712401189_n1.jpg
Plage
423841_10150637049709669_525754668_10886697_1043745098_n1.jpg
Kalaweni
318435_267564856605032_100000545599263_1011803_3375710_n1.jpg
Tortues
423705_368565379838312_100000545599263_1341699_654929672_n1.jpg
Côtes Comores
424336_368581006503416_100000545599263_1341725_275173771_n1.jpg
Comores
425467_374473485914168_100000545599263_1355756_679167970_n2.jpg
Lac
418039_368540589840791_100000545599263_1341662_1106249726_n1.jpg
Scène de pêche
419280_368575586503958_100000545599263_1341716_373000734_n1.jpg

Comores - Elections: 2 milliards 400 pour les scrutins !

Publié le 17/09/2014 à 15:40 par dafinemkomori
Comores - Elections: 2 milliards 400  pour  les scrutins !

 

 

Budget revu à la baisse et 844 millions restants à mobiliser

 

 
 

 

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) s’est déjà mise au travail. Elle aurait revu le budget initial à la baisse en réduisant de 500 millions, le montant initial prévu. Il reste à ce jour environ 844 millions à mobiliser.

 

La Commission Electorale aurait revu le budget des élections à la baisse. Il faut une enveloppe de 2,400 milliards pour organiser les élections harmonisées, et non 2,900 milliards comme l’avait avancé le gouvernement dans ses prévisions. Il reste environs 844 millions à mobiliser. Plusieurs partenaires ont déjà apporté un soutien financier aux autorités, à savoir la BAD à travers la COI, l’Union Européenne, le Qatar, la Ligue Arabe. D’autres bailleurs et pays amis notamment l’île Maurice, la Chine devraient aussi accompagner le gouvernement dans l’organisation des élections de novembre.

La CENI a déjà voté son bureau. C’est Djaza Ahmed qui a été élu président, Nadjda Allaoui, vice-président, Ali Mohamed Youssouf, secrétaire général, Soilih Abdallah, coordonnateur du matériel et Ahmed Zainaba, secrétaire à la communication et au règlement. L’annonce du bureau de la CENI a été faite hier aux partis politiques. Les membres de la Commission Electorale ont déjà établi le chronogramme électoral et rédigé leur règlement intérieur.

Pour rappel, les élections harmonisées ont été fixées au 2 novembre prochain. La fédération des organisations de la société civile a dénoncé des disfonctionnements dans une déclaration, à commencer par le choix des membres de la CENI. Elle a indiqué avoir "soumis la liste de ses représentants au sein de la CENI mais malgré cet effort de transparence, le décret de désignation n’a pas tenu compte de la liste proposée". Le bureau du FCOSC estime que "les élections s’organisaient d’une manière complaisante, impliquant des pratiques douteuses".

 

A.A. Hamdi - Lgzt

Comores: Le Gouverneur de Ndzuawni clarifie !

Publié le 17/09/2014 à 15:19 par dafinemkomori

Sambi

 
Elections: Anissi Chamsidine limite sa fidélité à Sambi!

 

 

 

Il se dit depuis un temps que la mayonnaise ne prend pas tout à fait bien entre le gouverneur de l’île de Ndzuani, Anissi Chamsidine, et son gourou, l’ex-président Ahmed Abdallah Sambi. De par les annonces faites par Anissi, le samedi 13 septembre dernier à l’aéroport de Wani, devant un parterre d’Anjouanais venus l’accueillir, ce qui semblait être une rumeur prend maintenant un air sérieux. Du moins, l’on peut affirmer qu’entre le gouverneur et Juwa, le parti de l’ex-raïs dont il est membre, ce n’est pas tout à fait l’harmonie.

 

Anissi Chamsidine rentrait d’un voyage en France. A l’aéroport, il s’est adressé à ses administrés, venus en masse (ou plutôt, pour être juste, recueillis en masse dans leurs villages au moyen de bus affrétés par Dar-nadjah) l’accueillir. Cette adresse a été précédée d’une intervention d’un uléma-notable du nom d’ustadh Asnadi, qui a «parlé au nom des Anjouanais», pour faire part au gouverneur de leurs préoccupations du moment. Ustadh Asnadi a, de ce fait, interpelé le chef de l’exécutif insulaire au sujet de ses «voyages incessants». Il a ensuite souhaité savoir quelles sont ses consignes pour les prochaines élections des représentants de la Nation. Mais si pour la seconde question, le gouverneur n’a pas tergiversé, les explications données pour la première doivent plutôt être laissées à l’appréciation de chacun.

Au sujet donc de ses pérégrinations internationales: «si j’avais su que l’on me poserait cette question ici, j’aurais apporté mes tickets de voyage! C’est pourtant l’année où j’ai effectué moins de déplacements à l’étranger», a-t-il commencé par dire. Avant d’enchainer: «L’année dernière, nous avons beaucoup voyagé et nous nous sommes dit qu’il faut cette année réduire les déplacements et attendre les fruits de ceux déjà effectués».

Au juste, le «peu de déplacements extérieurs» que le gouverneur aura effectués cette année se «résume» à un «voyage de formation de 25 jours en Chine», une tournée en Tanzanie pour «régler des problèmes de nos étudiants là-bas», une autre virée à Maurice pour «régler des détails de l’accord de coopération avec la ville de Port-Louis», et puis la France d’où il vient, et où il avait pris part à la cérémonie de soutenance d’étudiants de l’université du Mans. Ces étudiants ont mené une étude sur l’aménagement d’une partie du territoire de l’île de Ndzuani, l’année dernière, sur invitation du gouverneur. Osons, cependant, dire que cette liste des voyages n’est pas tout à fait exhaustive.

S’agissant de politique et spécifiquement des élections en vue, Anissi Chamsidine a été on ne peut plus clair sur ses rapports avec son parti, Juwa. «Après les résultats des élections, je serai jugé certes en tant que membre du Juwa, mais aussi et surtout en ma qualité d’autorité suprême de cette île qui a euou pas de bons résultats. Les membres de mon exécutif seront candidats aux élections des députés et des conseillers, et celui qui ne le veut pas devra me remettre sa démission. Après les élections, il y aura un nouveau gouvernement, mais si je ne donne pas la chance à mes commissaires de voir ce qu’ils valent aux yeux des Anjouanais avant de les remplacer, je n’aurai pas été juste avec eux», a-t-il soutenu. «Il est vrai que Juwa est mon parti, mais j’ai vu le juwa [soleil] avant le Juwa», a-t-il lancé cette antanaclase ironique, laissant ainsi entendre qu’il a avant tout une légitimité d’élu à sauvegarder, et une équipe à défendre.

Car il semble que le problème entre Sambi et Anissi soit le même que celui qui oppose l’ancien chef de l’Etat à ses autres anciens compagnons politiques: une volonté de dicter sa volonté à ceux qu’il juge redevables, notamment lorsqu’il s’agit de qui doivent-ils ou pas hanter.

 



Sardou Moussa - Alwatwan

Comores-France: Le Gouverneur de Ngazidja poursuivi

Publié le 17/09/2014 à 13:16 par dafinemkomori
Comores-France: Le Gouverneur de Ngazidja poursuivi

 

Une plainte contre X vise Mouigni Baraka pour coups et blessures

 

 

 

 

Aux Comores, la transformation du Gouverneur Mouigni Baraka et de ses mauvais garçons en pugilistes et bagarreurs de banlieues parisiennes fait grand bruit. Ce Député qui ne porte pas le chef de l’exécutif de la Grande-Comore sur son cœur ne décolère pas depuis qu’il a lu notrearticle sur la bagarre d’Aubervilliers: «Cette fois, nous touchons vraiment le fond. Avant de quitter le pouvoir par la force où il l’a installé de manière incontestablement démocratique, le peuple maudit aujourd’hui Ahmed Abdallah Mohamed Sambi qui a usé de procédés frauduleux et de l’argent de l’État pour nous imposer Mouigni Baraka dit“Mouigni Machaka”, “Mouigni Problèmes”, “Mouigni le Problématique”.Il a volé l’argent des Douanes comoriennes, quand il y sévissait. Il vole tout l’argent du Gouvernorat de la Grande-Comore et finance ses voyages fantaisisteset ses lubies dépensières enFrance avec l’argent de l’État, et aujourd’hui, il fait passer à tabac nos frères et sœurs enFrance. Cette honte ne doit pas rester impunie.“Mouigni Machaka”doit payer pour ce crime honteux car il vient de discréditer non seulement sa fonction, mais les Comores dans leur ensemble. Les autorités françaises doivent être déjà au courant de cette crapulerie et doivent se moquer des“Comoriens sauvages ”.J’ai honte à sa place». En tout état de cause, Irchad Abdallah, «le Pape deFacebook», et ses compagnons «papetiers» d’Aubervilliers ont décidé de faire en sorte que le scandale ne soit pas enterré. En jeunes gens très méticuleux, qui épousent parfaitement leur temps, ils ont filmé avec une maniaquerie sadique toute la scène de la honte. Et qu’ont-ils fait après? Ils se sont rués dans les Commissariats de Police de Paris et Région parisienne, où ils ont déposé des plaintes en bonne et due forme pour coups et blessures. Donc, le Gouverneur Mouigni Baraka dit «Mouigni Machaka» n’échappera pas à la mention infâmante de son nom dans les documents de Commissariats de Police de Paris et de la Région parisienne parce qu’il a été l’élément déclencheur du passage à tabac de libres citoyens comoriens, celui par qui est arrivé le scandale de trop, celui qui aurait pu clamer ses groupies et qui n’a strictement rien fait.

 

   Mouigni Baraka dit «Mouigni Machaka» a commis une grande erreur, qui a été relevée par tout le monde, celui consistant à ne pas arrêter ses cogneurs et à ne pas présenter des excuses tout de suite après le pugilat. Il a agi comme un petit chef de gang de quartier, et ses troupes ont lancé des injures et des menaces en l’air. Or, les «papetiers» d’Aubervilliers, qui ont déjà déposé des plaintes, ont des dossiers solides, parce qu’ils ont subi des coups et blessures, parce qu’ils ont à leur disposition des vidéos et des photos, et parce que sur ces preuves, on voit tout et on reconnaît tout le monde. Dès lors, il faudra que Mouigni Baraka dit «Mouigni Machaka» comprenne que les contestataires qu’il a fait battre ont fait des dossiers médicaux, ont sollicité et obtenu des arrêts detravail pour dommages corporels et pour traumatisme psychologique et moral. Ces choses se sont quand même déroulées enFrance, un État de Droit, où un Gouverneur bouffi ne fait pas tabasser les gens uniquement pour assouvir une petite haine personnelle, pour évacuer une petite colère personnelle, pour vider une petite querelle personnelle, pour faire savoir qu’il détient une sorte d’autorité dans une lointaine île tropicale, où on a droit de vie et de mort sur les gens. Aujourd’hui, point par point, Mouigni Baraka dit «Mouigni Machaka» ressemble de plus en plus à Mohamed Ali Saïd, Gouverneur sauvage de Mohéli, dont la voiture peut écraser un enfant sans qu’il ne présente des condoléances et des excuses à la famille qui perd un enfant, un «dictateur africain peu fréquentable» qui peut cracher sur n’importe et qui refuse de se rendre à la digue détruite par les vagues à Djoiezi, alors que c’est son «entreprise» qui avait construit la petite chose. Aujourd’hui, une chose est certaine: les îles de Mohéli et de la Grande-Comore sont entre les mains de deux barbares qui croient qu’ils peuvent régler les problèmes du pays à coups de poings. Dans le cas de Mouigni Baraka dit «Mouigni Machaka», il est dans la posture d’Idi Amin Dada, l’ancien dictateur ougandais qui avait un passé de boxeur professionnel et qui demandait à Julius K. Nyerere, alors Président de la Tanzanie et son ennemi personnel, qu’ils devaient régler leurs problèmes politiques et frontaliers à coups de poings sur un ring. Il reste à savoir si ce Mouigni Baraka-là dit «Mouigni Machaka» ne faisait pas partie de la troupe du Capitaine Haddock, à Moroni, troupe au sein de laquelle on retrouvait des boxeurs.

 

 

 

 Par ARM -www.lemohelien.com

 

Comores : Les Elections auront lieu en décembre 2014

Publié le 16/09/2014 à 12:38 par dafinemkomori
Comores : Les Elections auront lieu en décembre 2014

 

La CENI a rencontré les Partis Politiques!

 

 

Ce mardi matin du mardi 16 septembre dans son tout nouveau siège  qui se situe  à  Maluzini, entre la station Bonzami et l’hôtel Retaj,  exactement à l’ancienne clinique du Dr Ben Iman, la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI)a reçu les partis Politiques, comme premier acte de concertation à partir du moment  qu’elle est complète  depuis le 4 septembre dernier.

 

Etaient présent, une vingtaine de Partis  Politiques dont essentiellement de l’opposition ; ceux du pouvoir et  même des représentants de la Société Civile étaient aussi de la partie. La CENI a présenté son nouveau bureau dont  le Dr Djaza Ahmed est le président, ses travaux en cours relatifs au budget et au chronogramme et les difficultés rencontrées. Une révision sensible à la baisse du budget a été constatée. Le budget des élections passe initialement de 3 milliards à 2 milliards 400 millions. Les différentes contributions dont 580 millions de francs comoriens pour le Gouvernement Comorien, l’Union Européenne à 1 million 600 mille euros, la Ligues des Etats Arabes à 250 milles dollars, le Qatar à 200 milles dollars et la COI à 80 milles dollars, toutes  comptabilisées; plus de 840 millions restent à couvrir pour pouvoir tenir les prochaines élections harmonisées des Députés, Conseillers et Maires des Communes. Le fichier électoral bien que fermé depuis le 28 août dernier n’est pas encore finalisé pour faire jaillir les listes électorales.

Les réactions des Partis Politiques étaient très critiques et pointues.  Ces derniers n’attendaient pas parler politique avec la CENI pour ce qui concerne le vide institutionnel qui s occasionné par les difficultés du Gouvernement à organiser les élections. Ils attendaient d’elle, une prise de nouvelles dates et  une garantie de l’organisation des prochaines élections dans les délais, après que ces politiques aient constaté que le 2 novembre n’est qu’une date fictive.

 

A la fin de la séance, le président de la CENI a lâché le morceau : « ne soyez pas trop inquièts, la CENI évolue avec un chronogramme qui tiendra sûrement les élections en décembre 2014 ». Par ces mots, l’assistance est sortie apaisée mais pas rassurée par la tenue de cet engagement par la CENI, compte tenue des difficultés techniques et financières qu’accuse la gestion de ces élections;    à tel point que l’ancien ministre Houmed Msaidié déclarait : « le Président de la CENI aurait pu démarrer  la réunion par ces mots au lieu de la terminer ainsi. Nous aurions pu éviter les échanges houleux».

 

Ainsi le scénario  fait antérieurement par les Partis Politiques, qui proposaient la tenue du 1er tour  des élections au 21 décembre et le 2ème tour au 04 janvier 2015 est  ainsià explorer.

 

 

Ahamada A. Ibouroi

COMORES - KARIDJAPVENDZA


Comores-Zanzibar: Visite officielle

Publié le 15/09/2014 à 20:27 par dafinemkomori
Comores-Zanzibar: Visite officielle

Le Président de Zanzibar est arrivé en Union des Comores

 

 

Le Président de l’île de Zanzibar SEM Dr Ali Mohamed SHEIN est arrivé à Moroni ce lundi 15 septembre 2014, à la tête d’une délégation de 21 personnes pour une visite officielle de 72 heures.

A leur arrivée à l’Aéroport International Prince Saïd Ibrahim, SEM Ali Mohamed SHEIN et sa délégation ont été accueillis par le Vice-Président en charge du Ministère des Finances et du Budget, les membres du Gouvernement de l’Union et les représentants des exécutifs des îles, les membres du Cabinet présidentiel, des délégations de la notabilité, des organisations féminines et de la jeunesse.

Après les honneurs militaires et les hymnes nationaux des deux pays, le Président SHEIN a longuement serré les mains, salué la foule venue nombreuse pour l’honorer avant de prendre un bain de foule sous l’animation des groupes folkloriques.

Dans le programme de sa visite, Son Excellence SHEIN s’entretiendra ce même jour au Palais de Beit Salam à 17 heures avec le Président de la République avant le dîner officiel offert le soir en son honneur Son Excellence Dr Ikililou Dhoinine.

 

source : Beit-Salam

Comores: Moroni, un mois dans le noir

Publié le 15/09/2014 à 20:15 par dafinemkomori
 Comores: Moroni, un mois dans le noir

 

 
 
 
Ma-Mwe en décadence!
 
 
Moroni, la capitale de l'Union des Comores est plongée dans l'obscurité totale depuis la mi-août. La société nationale de l'eau et d'électricité Ma-Mwé est incapable de payer le gazole nécessaire au fonctionnement de son usine. Tous les secteurs sont durement impactés.

Depuis la fin du mois sacré du ramadan, la société d'eau et d'électricité Ma-Mwé est incapable de répondre aux besoins de sa clientèle. Une situation qui provoque une chute d'activité des entreprises et contribue à l'augmentation du chômage.

« C'est hyper difficile parce qu'il n'y a pas d'énergie. C'est toute la nation qui est pénalisé, il n'y a pas que les petites et les moyennes entreprises, il y a l'administration publique. Quand vous allez sur Moroni, il n'y a pas d'énergie, il n'y a pas d'électricité, alors il n'y a pas de travail, c'est vraiment la galère », commente un Comorien.

Le solaire seule solution

L'éducation n'est pas épargnée. Le manque d'électricité affecte les étudiants de même que les professeurs : « Ce problème qui persiste et qui reprend tout le temps, ça fait partie des causes des mauvais résultats au niveau national, parce que l'élève et l'enseignant ont du mal vraiment ».

Pour sortir de l'ornière, la Ma-Mwé doit payer 58 millions par semaine à la Société des hydrocarbures pour avoir assez de gasoil afin d'assurer la stabilité en fourniture d'électricité. Chose impossible puisque que les recettes journalières n'atteignent pas les 8 millions. La solution a moyen terme est de sortir du gasoil pour se convertir au solaire a indiqué le directeur général de la Ma-Mwé.

Par RFI

La réunion du Gouveneur Mouigni à Paris ce 14 sept

Publié le 14/09/2014 à 21:15 par dafinemkomori
La réunion du Gouveneur Mouigni à Paris ce 14 sept

Des Discours, des Pancartes, des Emeutes et des Blessées


 

Un reportag Facebook

COMORES - KARIDJAPVENDZA

Comores: Sans Eau ni Electricité les Mouvements crient !

Publié le 12/09/2014 à 18:23 par dafinemkomori
Comores: Sans Eau ni Electricité les Mouvements crient !

COMMUNIQUE


Le Mouvement des Entreprises Comoriennes (MODEC) et la Fédération des Consommateurs Comoriens (FCC) ont tenu une réunion le 09 septembre, dans la salle de conférence de l'ANPI, suite à la grave crise énergétique qui sévit dans le pays.
Pou
r rappel, nos organisations ont, à plusieurs reprises, rencontré les autorités étatiques afin de trouver une solution à ce problème récurrent qui détruit l’économie du pays, et ruine le consommateur. Mais force est de constater que le gouvernement reste sourd à nos revendications et indifférent aux souffrances de la population. Indifférence qui risque d’être une menace pour nous tous.


Aussi, d’un commun accord, nous avons décidé de rencontrer dans les jours à venir, les différents responsables des organisations de la société civile, les notables et les représentants des villages, afin que tous ensemble, nous nous mettions d’accord sur les actions à tenir. Actions qui se tiendront dans nos villages respectifs mais aussi dans la capitale fédérale.
Nous ne pouvons accepter d'être encore et toujours privés des besoins élémentaires que sont l'eau et l'électricité.
Ce mouvement pourrait s’étaler dans la durée et ce, jusqu’au jour où l’Etat qui est notre seul interlocuteur, se décidera à restructurer la Mamwe pour qu'elle soit capable de nous fournir régulièrement l'eau et l'électricité.
Les organisations signataires ci-dessous s’associent à cet appel à la mobilisation.


Moroni le 11 septembre 2014


ASSOCIATION DES SAGES-FEMMES DE NGAZIDJA
CONFEDERATION DES TRAVAILLEURS COMORIENS (CTC)
FEDERATION COMORIENNE DES CONSOMMATEURS (FCC)
FEDERATION COMORIENNE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE (FECOSC)
HOMOPLUMES
MOUVEMENT DES ENTREPRISES COMORIENNES (MODEC)
NGOSHAWO
RESEAU JEUNES

Comores : Des élections difficiles à financer

Publié le 11/09/2014 à 08:43 par dafinemkomori
Comores : Des élections difficiles à financer

Elections en chaîne 2014, 2016...

 

Les Comores se préparent à entrer dans une période d’élections qui va s’étendre jusqu’en début 2016. Mais le budget pour le financement des différents scrutins est loin d’être bouclé.

Un grand vide résonne dans les caisses des autorités chargées de l’organisation des élections aux Comores, note aujourd’hui le site indian-ocean-times.com. L’archipel aura plusieurs échéances électorales à honorer, à commencer par les législatives, les municipales et celle des conseillers des îles (Grande Comore, Mohéli et Anjouan) qui sont prévues les 2 et 16 novembre 2014.

 

Vient ensuite l’élection présidentielle pour désigner celui qui dirigera l’Union des Comores pour cinq ans et qui aura lieu, en principe, au début 2016. Ce scrutin se déroulera en même temps que les élections des gouverneurs des trois îles.

Mais pour l’instant comme l’évoque La Lettre de l’Océan Indien, Moroni a du mal à réunir les fonds nécessaires pour la tenue de ces élections, qui coûteront 6 milliards de francs comoriens, soit un peu plus de 12 193 000 euros, aux autorités de l’archipel.

Le budget des scrutins de novembre, qui s’élève à environ milliards de francs comoriens (6.096.662 euros) n’a pas encore été finalisé. Le gouvernement comorien doit trouver 1 million d’euros sur ses fonds propres, le restant de la somme devant être approvisionnée par les pays donateurs et autres bailleurs de fonds des Comores.

 

Source:www.linfo.re

Comores: Le nouvel ambassadeur de France à Moroni

Publié le 11/09/2014 à 08:31 par dafinemkomori
Comores: Le nouvel ambassadeur de France à Moroni

 

 

Robby Judes: «Les Comores, un objectif dans ma carrière professionnelle»  

 

Le tout nouvel ambassadeur de France aux Comores, Robby Judes, a présenté hier les copies figurées de ses lettres de créance au ministre de la Justice, Abdou Ousseine, assurant l’intérim de son homologue des Relations extérieures.


Arrivé samedi à Moroni, le tout nouvel ambassadeur de France aux Comores, Robby Judes, a été reçu hier après-midi par le ministre de la Justice, Abdou Ousseine (qui assure l’intérim de son homologue des Relations extérieures) à qui il a remis les copies figurées de ses lettres de créance.

«J ’entends fortifier les relations entre la France et les Comores et continuer le travail entamé par mon prédécesseur. La présence du président François Hollande aux Comores en août dernier témoigne de l’intérêt de la France pour les Comores», a déclaré à la presse le diplomate français, aussitôt après son entrevue avec le ministre comorien. «C’est un objectif dans ma carrière professionnelle d’être nommé ambassadeur aux Comores», a-t-il ajouté, tout en insistant sur les «liens historiques » qui existent entre les deux pays.

Interrogé sur sa politique en matière de visas, il a dit s’inscrire dans la continuité de son prédécesseur, Philippe Lacoste. «Je resterais fidèle à la politique de la France en matière de visa», a précisé l’ancien conseiller diplomatique au ministère français des Outre-mers.

Affable, la voix posée, le nouvel ambassadeur de France devra déployer tout son talent de diplomate pour préserver des relations bilatérales souvent marquées par des crises épisodiques au sujet de Mayotte. On se rappelle qu’en mars 2011, l’ambassade de France à Moroni avait suspendu toute délivrance de visa aux Comoriens après une note du ministère de la Défense exigeant «une pièce d’identité (...) à tout passager empruntant un avion ou un bateau à l’entrée comme à la sortie des postes frontaliers des Comores pour des raisons de sécurité».

S’il s’agit, pour Robby Judes, du premier poste en qualité d’ambassadeur, il connait déjà les méandres de la diplomatie pour avoir été conseiller culturel adjoint à l’ambassade de France à Washington, puis chef de service pour le secteur d’Afrique méditerranéenne et Proche-Orient de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, puis conseiller pour les affaires internationales, européennes et institutionnelles du Commissariat de l’année de l’Outre-mer, avant de rejoindre le cabinet de Victorin Lurel en 2012.



Mohamed Inoussa -Alwatwan


DERNIERS ARTICLES :
Comores : Les Elections auront lieu en décembre 2014
  La CENI a rencontré les Partis Politiques!     Ce mardi matin du mardi 16 septembre dans son tout nouveau siège  qui se situe  à  Maluzini, entre la station Bonzami et
Comores-Zanzibar: Visite officielle
Le Président de Zanzibar est arrivé en Union des Comores     Le Président de l’île de Zanzibar SEM Dr Ali Mohamed SHEIN est arrivé à Moroni ce lundi 15 septembre 2014, à
Comores: Moroni, un mois dans le noir
        Ma-Mwe en décadence!     Moroni, la capitale de l'Union des Comores est plongée dans l'obscurité totale depuis la mi-août. La société nationale de l'eau et d'élec
La réunion du Gouveneur Mouigni à Paris ce 14 sept
Des Discours, des Pancartes, des Emeutes et des Blessées   Un reportag Facebook COMORES - KARIDJAPVENDZA
Comores: Sans Eau ni Electricité les Mouvements crient !
COMMUNIQUE Le Mouvement des Entreprises Comoriennes (MODEC) et la Fédération des Consommateurs Comoriens (FCC) ont tenu une réunion le 09 septembre, dans la salle de conf
forum